Accueil » Choisir un filtre à eau

Choisir un filtre à eau

Par Francois
606 affichages 12 minutes pour lire

Comment choisir un filtre à eau ou un purificateur d’eau

Le traitement de l’eau est important pour maintenir votre santé en plein-air. Toutes les sources d’eau ne sont pas dangereuses, mais même la source la plus vierge peut vous rendre malade. Si le bétail, la faune sauvage ou les humains peuvent atteindre une zone, il en va de même pour les contaminants transmis par leurs matières fécales (pratiquer le sans trace). À mesure que nous sommes de plus en plus nombreux à explorer des endroits sauvages, les niveaux de contamination augmentent.  Pourquoi jouer à la roulette intestinale alors que vous avez tant de possibilités avec un filtre à eau? Cet article propose des conseils sur le choix d’une méthode de traitement de l’eau à utiliser en plein air. Tenez compte de ces facteurs lorsque vous choisissez un filtre à eau ou une autre méthode de traitement de l’eau :

Filtres ou épurateurs : Sachez ce que vous essayez d’éviter et les méthodes de base pour l’éviter.

Types de filtres à eau et de purificateurs d’eau : L’effort requis pour chaque type de méthode de traitement de l’eau varie, tout comme le temps nécessaire pour que l’eau soit prête à être bue.

Le rôle d’un préfiltre : Si vous devez traiter de l’eau provenant d’une source trouble, c’est un accessoire précieux à avoir.

Connaître les meilleures pratiques en matière de traitement de l’eau : Même le meilleur filtre à eau ou purificateur n’est pas efficace si vous ne suivez pas quelques règles d’hygiène et d’utilisation de base.

Filtres à eau VS purificateurs d’eau

La différence entre un filtre à eau et un purificateur d’eau est la taille du microorganisme que chacun combat : 

Les filtres à eau fonctionnent en éliminant physiquement les kystes de protozoaires (tels que Cryptosporidium et Giardia lamblia) et les bactéries (telles que E. coli, Salmonella, Campylobacter et Shigella). Ces agents pathogènes biologiques sont les principales préoccupations concernant l’eau si vous voyagez aux États-Unis et au Canada. 

Les purificateurs d’eau combattent également les virus, qui sont trop petits pour que la plupart des filtres puissent les capturer efficacement. Si vous voyagez dans des régions moins développées du monde, pensez à des produits qui offrent également une protection contre les virus (tels que l’hépatite A, les rotavirus et les norovirus).

Comment fonctionnent les filtres à eau et les purificateurs d’eau

Chaque filtre à eau et de nombreux purificateurs comprennent un élément ou une cartouche interne, un composant qui possède des pores microscopiques qui capturent les débris, les protozoaires et les bactéries. Au fil du temps, la matière filtrée gomme les pores d’un élément, ce qui nécessite son nettoyage et/ou son remplacement éventuel.

La plupart des purificateurs utilisent des produits chimiques (comme l’iode) pour tuer les virus, qui sont trop petits pour la plupart des éléments filtrants. Une autre méthode de purification consiste à traiter les agents pathogènes à l’aide de rayons ultraviolets.

De nombreux filtres à eau et purificateurs incluent également du charbon actif dans leurs éléments, car il est efficace pour éliminer les goûts désagréables de choses comme les tanins des feuilles. Le charbon actif permet également de réduire les contaminants comme les pesticides et autres produits chimiques industriels.

Le rôle d’un préfiltre

Différents facteurs peuvent obscurcir votre eau de différentes manières, comme les sédiments glaciaires, l’eau limoneuse, les débris de feuilles et la boue remuée par une pluie d’orage. Les particules naturelles, bien qu’elles ne soient pas un problème de santé, ont un impact sur la facilité de traitement de l’eau, la maintenance sur place et la durée de vie des éléments filtrants.

Une façon de traiter ces problèmes est d’utiliser un pré-filtre. Un pré-filtre est un accessoire qui permet d’éliminer simplement les grosses particules de votre eau pour améliorer le processus de traitement.

De nombreux produits de type pompe sont livrés avec un pré-filtre, ou vous devrez peut-être en acheter un séparément. Voici quelques raisons d’envisager l’utilisation d’un pré-filtre :

  • Il permet de maintenir le débit du filtre d’une pompe, de réduire les tâches de nettoyage et de prolonger la durée de vie de l’élément.

  • Il améliore l’efficacité des traitements chimiques.

  • Il est absolument indispensable avant d’utiliser un purificateur UV sur une eau non claire.

Filtres à eau et purificateurs à pompes

Laissez tomber le tuyau d’entrée dans votre source et le tuyau de sortie dans votre bouteille d’eau, puis faites fonctionner la pompe. Certains modèles se vissent directement sur une bouteille ou un réservoir. Les mécanismes de la pompe diffèrent, tout comme les débits, alors comparez les caractéristiques.

Les avantages :

  • Vous pouvez traiter précisément la quantité d’eau dont vous avez besoin.

  • L’eau peut être tirée des suintements et des sources d’eau peu profondes.

  • L’élément interne ou la cartouche est remplaçable.

Contre :

  • Le pompage peut être une corvée, surtout à la fin de la durée de vie de l’élément.

  • Un nettoyage de l’élément sur le terrain est nécessaire.

  • Le poids et l’encombrement sont supérieurs aux autres méthodes de traitement.

Filtres à eau et purificateurs à gravité

Remplissez un réservoir, trouvez un endroit approprié pour accrocher le tout et attendez. La plupart des modèles sont équipés d’une paire de réservoirs et d’un filtre à eau en ligne, mais la configuration exacte et les récipients d’eau fournis peuvent varier.

Les avantages :

  • La gravité fait le travail à votre place.

  • Vous pouvez facilement traiter de grandes quantités d’eau pour un grand groupe.

  • L’élément ou la cartouche est remplaçable.

Contre :

  • Il peut être difficile de trouver un endroit pour accrocher les réservoirs.

  • Le processus de traitement est plus lent que le pompage.

  • Les suintements et les sources d’eau peu profondes peuvent rendre difficile le remplissage d’un réservoir.

  • Un nettoyage sur place de l’élément est nécessaire.

Purificateurs à ultraviolet (UV)

Utilisez un purificateur à lumière ultraviolette pour stériliser l’eau d’une bouteille. Prenez un de ces appareils de type stylo, appuyez sur un bouton et remuez. Arrêtez lorsque sa lumière UV s’éteint (environ 60 secondes) et vous aurez traité toute l’eau contenue dans une bouteille.

Les avantages :

  • Le traitement est facile et l’eau est rapidement potable.
  • Aucun nettoyage ni remplacement d’élément n’est jamais nécessaire.

Contre :

  • Nécessite des piles.
  • L’eau limpide ou trouble nuit à l’efficacité, ce qui nécessite un préfiltrage.
  • Plusieurs traitements sont nécessaires pour produire de grandes quantités.

Filtres et purificateurs en bouteille

Ces bouteilles, qui se remplissent et se vidangent facilement, sont dotées d’éléments de filtration ou de purification intégrés. Certaines utilisent l’aspiration fournie par une valve à morsure (par la bouche), tandis que d’autres fonctionnent comme une presse à café. Un autre modèle utilise la lumière UV.

Les avantages :

  • Le traitement est facile et l’eau est rapidement potable.
  • L’élément ou la cartouche est remplaçable.
  • En moyenne, plus léger et moins cher que les filtres à pompe et à gravité.

Contre :

  • La quantité d’eau est limitée par la taille de la bouteille.
  • Un nettoyage sur place de l’élément est nécessaire.

Filtres à presser

Cette grande catégorie est similaire aux filtres en bouteilles, sauf que vous remplissez un petit réservoir, puis vous faites passer de l’eau à travers l’élément filtrant.

Les avantages :

  • Le traitement est facile et l’eau est rapidement potable.
  • L’élément ou la cartouche est remplaçable.
  • Certains servent aussi de filtre à gravité ou de filtre à paille.
  • En moyenne, ils sont plus légers, plus petits et moins chers que les filtres à pompe et à gravité.

Contre :

  • La quantité d’eau est limitée par la taille du réservoir, du flacon ou de la bouteille.
  • Un nettoyage sur place de l’élément est nécessaire.

Filtres de style paille

Fournissant de l’eau à la demande, ces bouteilles ont un élément intégré qui vous permet d’aspirer directement à la source.

Les avantages :

  • Le traitement est facile et l’eau est rapidement potable.
  • En moyenne, elle est plus légère et moins chère que les filtres à pompe et à gravité.

Contre :

  • L’eau n’est disponible que lorsque vous vous trouvez à une source d’eau.
  • En général, il n’est possible de traiter l’eau qu’avec une seule personne.
  • Un nettoyage sur place de l’élément est nécessaire.
  • Tous les modèles n’ont pas d’éléments remplaçables.

Chimiques

Efficace contre les protozoaires, les bactéries et les virus, il suffit de les ajouter à l’eau recueillie et d’attendre. Les produits sont généralement à base d’iode ou de chlore et sont disponibles sous forme de gouttes, de pilules ou de gadgets qui mélangent les ingrédients de base.

Avantages :

  • Facile à utiliser.

  • Ultra-économique, ultra-petit et ultraléger.

  • Une excellente méthode de secours à emballer au cas où votre filtre principal se briserait.

Contre :

  • Le temps d’attente avant de boire est de 30 minutes à 4 heures, plus long pour de l’eau froide glacée.

  • Les produits à base d’iode donnent un goût chimique, qui peut être neutralisé par des comprimés de neutralisation du goût.

  • Les produits à base d’iode ne sont pas efficaces contre le Cryptosporidium, mais ils fonctionnent bien contre d’autres types de protozoaires.

  • Les produits à base d’iode peuvent être préoccupants pour les femmes enceintes et les personnes souffrant d’une affection thyroïdienne.

Bouillir

Votre réchaud, votre combustible et votre casserole constituent un système de traitement efficace pour combattre tout le spectre des agents pathogènes biologiques. Faites bouillir de l’eau pendant une minute ; si vous êtes à plus de 2 000 mètres, faites-la bouillir pendant trois minutes.

Avantages :

  • Le seul apport supplémentaire dont vous avez besoin est un supplément de combustible.
  • Une eau trouble ne nuit pas à l’efficacité.
  • Elle constitue une méthode de secours facilement accessible en cas de défaillance de votre filtre principal.

Contre :

  • Temps et efforts nécessaires pour porter l’eau à ébullition.

  • Il faut attendre que l’eau refroidisse.

  • S’il s’agit de votre méthode de traitement principale, vous devez prévoir un récipient supplémentaire pour le combustible.

Conseils et meilleures pratiques en matière de traitement de l’eau

Le fait d’éviter quelques erreurs typiques et de prendre quelques précautions rendra toute méthode de traitement plus efficace.

  • Séparez et désignez clairement les récipients d’eau sale et d’eau propre.

  • Suivez attentivement les instructions car chaque produit comporte des étapes détaillées pour éviter la contamination croisée (introduction d’eau non traitée dans votre eau traitée).

  • Recherchez de l’eau propre car les sédiments nuisent à l’efficacité du traitement. Si seules des sources troubles sont disponibles, utilisez un préfiltre ou laissez les sédiments se déposer à partir de l’eau recueillie.

  • Gardez vos mains propres en emportant du désinfectant pour les mains et en l’utilisant souvent.

  •  Maintenez le campement, les toilettes et les zones de lavage de la vaisselle à au moins 200 pieds de toute source d’eau. Pour plus de détails sur tous les principes de l’initiative “Sans Trace”, consultez le site Sans Trace Canada.
  • Les températures sous zéro doivent faire l’objet d’une attention particulière : Les filtres qui peuvent geler et se fissurer dans une température sous zéro peuvent être conservés toute la nuit dans votre sac de couchage. Les piles des stylos UV ne durent pas aussi longtemps et l’efficacité de nombreux produits chimiques diminue par temps froid (lisez donc attentivement les instructions pour tous ceux que vous envisagez).

You may also like